La fin des cigarettes à la menthe

Bientôt les cigarettes mentholées seront interdites

C’est une décision qui est publique depuis un certain temps déjà, mais elle prendra effet d’ici peu. C’est pourquoi très bientôt, il ne sera plus possible de se procurer des cigarettes au goût mentholé et cette décision provient directement du Parlement Européen. Avec un appui provenant du site Doctissimo, nous allons vous préciser la date et également les raisons qui poussent à ne plus commercialiser ce type de cigarette.

Quand la norme prendra effet ?

Pour aller droit au but, il faut savoir que d’ici le prochain 20 mai 2020, aucun débit de tabac de France ne pourra plus vendre de cigarettes à la menthe. Cette décision a été prise car le fait que la cigarette soit aromatisée séduirait plus les jeunes et la volonté première est donc de mieux sensibiliser les adolescents en protégeant le jeune public plus influençable et moins averti des dangers du tabac.

En effet, selon un organisme américain « Food and Drug Administration » qui vise à contrôler les articles pharmaceutiques et alimentaires, il serait démontré que la cigarette à la menthe serait plus addictive pour les plus jeunes. L’arôme adoucirait et atténuerait le goût du tabac en lui-même provoquant une addiction plus rapide. De plus, ce même article inciterait plus à inhaler du tabac sans doute plus attractif, d’où la décision évoquée.

Pour rappel, cette décision concerne les cigarettes à la menthe et concernant les cigarettes dites « convertibles » munies d’une bille à craquer entre ses doigts, il faut savoir qu’elles sont interdites à la vente en France depuis le 1er janvier 2017. En cette même période, la France imposait également les paquets de cigarettes « neutres » et cette nouvelle mesure n’est que la continuité pour lutter contre le tabagisme particulièrement chez le jeune public.

Mais ce n’est pas la seule norme puisque toujours dans le domaine du tabac, les cigarettes à la menthe ne seront plus disponibles sous la forme de paquet, mais également concernant certains produits dérivés. Cela concerne également les « tubes » permettant de rouler à l’aide d’une machine ses propres cigarettes qui ne seront également plus commercialisés. La décision concerne aussi le tabac à rouler à la saveur de menthe qui ne sera plus autorisé à la vente.

Les pays concernés par cette mesure

Bien que certains pays n’aient pas attendu la date du 20 mai 2020 pour ne plus commercialiser ce type d’article, comme l’Espagne par exemple qui ne propose plus les tubes à la menthe depuis le mois de janvier 2020, la France anticipe aussi et il est de plus en plus difficile de se procurer du tabac mentholé. Pour autant on peut se demander si cette mesure, concernera réellement tous les pays de l’Union Européenne ou non ? En principe cette mesure concerne tous les pays de l’Union Européenne oui, donc inutile de se rendre au sein d’une frontière pour aller acheter du tabac à la menthe car le tabac mentholé ne sera plus disponible.

En revanche, il existe tout de même deux exceptions et il s’agit de la Suisse et d’Andorre qui ne font pas partie de l’Union Européenne. En effet, il est important de faire la différence entre les pays du continent européen et ceux de l’Union Européenne. C’est la raison pour laquelle, les pays ne faisant pas partie de cette union ne seront pas concernés pas cette nouvelle norme en principe.

Cette mesure concerne aussi la cigarette électronique ?

Non. Les cigarettes électroniques proposant la saveur à la menthe et d’autres saveurs d’ailleurs ne sont pas concernés par cette mesure. Ce qui signifie que les fumeurs de cigarettes électronique ou alors de « vapoteuses » pourront continuer à se procurer leur liquide aromatisé sans problème. Cela peut d’ailleurs être une parfaite alternative pour celles et ceux qui apprécient tant la cigarette à la menthe, se mettre à la cigarette électronique qui reste tout de même moins nocive que le tabac.

Rappel : le tabagisme tue chaque année des millions de personnes, que les mineurs ne devraient pas commencer à fumer et que le mieux pour arrêter de fumer est de ne pas commencer.

Et vous que pensez-vous de cette récente décision ?