La SNCF répond à vos questions !

Voyager en toute sécurité et sous climatisation !

Bien que les voyages reprennent et que le confinement soit terminé, les inquiétudes concernant le covid-19 sont toujours présentes et la vigilance ne doit pas être baissée. C’est la raison pour laquelle, la compagnie ferroviaire SNCF vous propose un article concernant la climatisation. En ayant repris les principales informations officielles, voici ce que vous devez savoir pour pouvoir voyager en toute sécurité cet été avec la SNCF.

La climatisation propage-t-elle le virus ?

C’est la question fondamentale qui se pose et avec raison. C’est pourquoi la compagnie ferroviaire a décidé de mener une étude rigoureuse et est arrivée à la conclusion suivante, non la climatisation n’est pas un facteur dangereux de propagation du virus. Les informations présentées aujourd’hui sont confirmées par les équipes de la compagnie et plus précisément par Cyril Verdun, ayant le statut d’expert des systèmes de climatisation, concernant le secteur ingénierie de la SNCF. Plus amples explications juste ci-dessous.

Dans un premier temps, il faut savoir que pour voyager en toute sécurité au sein de la flotte de la SCNF, la qualité de l’air en cabine est primordiale. C’est pourquoi l’air qui circule à l’intérieur des trains (TGV INOUI, TGV OUIGO, TER…) est régulièrement renouvelé par des systèmes de ventilation dernière génération. L’air est directement prélevé de l’extérieur, il est filtré et ensuite l’air intérieur est quant à lui, aspiré directement. Ensuite en fonction de la température, l’air est ajusté pour une climatisation optimale.

Toujours selon les sources de la SNCF, l’air est filtré environ toutes les 3 minutes, ce qui vous assure une qualité d’air incomparable et vous permet de profiter d’un renouvellement complet de l’air intérieur toutes les 9 minutes approximativement (le temps que l’air soit filtré puis renouvelé). Il faut savoir que cela va varier légèrement en fonction du type de train emprunté, mais les mesures de filtration sont globalement les mêmes. Pour ce faire, les équipes de la SNCF ont mis en place de nouveaux systèmes d’aération et de filtration pour un résultat optimal.

Les mesures de sécurité à appliquer

Outre ces réaménagements de la part de la compagnie et afin de vous proposer un voyage sécurisé, le voyageur devra également prendre en compte des mesures de base. Dans un premier temps, il est essentiel de conserver ses distances avec les autres passagers ce qui est évident, mais ne vous approchez pas trop non plus de la ventilation. En effet, toujours selon la SNCF le risque zéro n’existe pas, donc pour éviter tout risque maintenez vos distances et sachez que la ventilation mise en place est quant à elle indirecte.

Qu’est-ce que cela change ?

La ventilation directe pourrait éventuellement représenter un danger en termes de propagation du virus, c’est pourquoi la compagnie ferroviaire a misé sur une ventilation indirecte, propageant l’air uniquement par le haut. De cette façon, et en complément des précautions prises, le risque est vraiment très limité voire nul. Pour autant, cela n’empêche pas aux usagers de venir accompagné de leur masque pour le visage, tout en conservant les distances avec les autres passagers et employés de la compagnie, et tout en faisant preuve de civisme.

Enfin, la SNCF précise également que les mesures de nettoyage et de désinfection sont toutes renforcées. Pour information il faut savoir que les filtres à air et leurs circuits d’aération sont changés tous les 90 jours et les conduits sont aussi tous désinfectés. De plus les trains et les sièges, bénéficient également d’un nettoyage complet et d’une désinfection rigoureuse, afin de vous garantir des lieux propres et surtout sains. Les informations relatées et les normes adoptées par la SNCF sont effectuées, en respectant les directives du Haut Conseil de Santé Publique.

Dans le cas où vous souhaiteriez accéder à l’article depuis le site de la SNCF, cliquez sur le lien suivant.

Bon voyage à tous.