Michelin, une société au coeur de la préoccupation environnementale

En effet, Michelin est sensible a la cause environnementale et c´est pourquoi la société annonce publiquement sa volonté de réutiliser de vieux modèles pour produire de nouveaux pneumatiques, ce qui se nomme d´ailleurs la production circulaire ou cyclique. Une ambition de taille pour un producteur de pneumatiques, quand on sait que les pneumatiques a eux seuls représentent un danger au contact de l´environnement déjà bien fragilisé par nos activités. Novateur et ambitieux, Michelin joue la carte de la prudence et de la protection environnementale qui est devenu une préoccupation urgente et non pas un simple phénomène de mode !

Comment réduire la pollution ? La réponse de Michelin ! 

C´est très simple en adoptant la stratégie de production dit circulaire, nous pouvons produire du nouveau avec de l´ancien et ainsi récupérer a 100% les produits usagés. Il faut savoir qu´à l´heure actuelle seul 70% des matières issues du pneumatiques sont recyclés, ce qui est déjà bien mais Michelin souligne le fait que l´on peut toujours faire mieux ! L´ambition est la et la stratégie aussi donc il ne manque plus qu´à mettre en place ce nouveau système de production. Mais voilà il n´y a pas de magie et Michelin reste prudent, conscient que ce changement de production va demander du temps et qu´il ne s’agit pas d´un processus rapide, Michelin annonce la fin de cette transition pour 2048. Cette transition évidemment à un prix mais Michelin est prête a faire cet effort pour le bien commun et c´est ce qui a été salué par les participants au Salon Mondial de la mobilité durable. Acteur majeur d´une Terre plus propre Michelin a du pain sur la planche mais beaucoup à gagner !

Des pneus recyclés ? En vrai ?

Avec la recherche technologique, nous sommes déjà capable de produire une nouvelle forme de caoutchouc à partir d´éléments tels que le bois ou encore la betterave ! Surprenant mais véridique, les pneumatiques 100% recyclés devient une réalité, que Michelin veut atteindre. La recherche mais aussi la transparence d´information permet avant tout d´expliquer au consommateur comment produire de façon plus propre sans pour autant délaisser la sécurité et la qualité des produits. En effet, les alternatives en plus d´être plus respectueuses de l´environnement devraient être plus résistantes et beaucoup plus légères, ce qui est un autre avantage. Remplacer les produits toxique set synthétiques par des matières naturelles est donc le défi que se fixe Michelin pour 2048 pour produire des produits plus modernes, plus innovants et toujours aussi fiables. Enfin Michelin invite ses propres concurrents à faire de même pour montrer l´exemple et surtout pour se rendre aussi plus responsable. Le bien commun est un enjeu qui ne sera rendu possible que si tous les monde travaille main dans la main et non pas l´un contre l´autre. Affaire à suivre...