Confinement et transports en commun en Île-de-France

Reduction des transports en commun en heures creuses

En période de confinement, il est vrai que les transports en commune accueillent beaucoup moins d’usagers. Pour cette même raison en région Île-de-France, la RATP ainsi que Île-de-France Mobilités ont décidé de réduire les transports. Cela prendra effet pendant les heures de basse fréquentation principalement et plusieurs transports sont ainsi concernés. Afin d’expliquer exactement en quoi consistera cette réduction, nous avons repris les principales informations parues dans le journal Le Parisien (version numérique).

La réduction concernera 50% des transports en heures creuses.

Il est estimé qu’actuellement la fréquentation des transports en commun a été réduite de 70% à Paris notamment. C’est la raison pour laquelle, les transports s’adaptent alors que jusqu’à présent, les horaires n’avaient pas bougé depuis le début du confinement. Entre 10 et 16 heures qui sont considérées comme les heures où la fréquentation est très faible, il y aura dont un métro sur deux et ce, dès demain (mercredi 18 novembre 2020). Les transports concernés par cette réduction sont les métros ainsi que les RER, mais les heures de pointe ne sont pas concernées par cette nouvelle adaptation.

C’est ce qu’avait déjà confirmé Valérie Pécresse (Présidente de la région et d’Île-de-France Mobilités), afin de garantir aux usagers la possibilité de se rendre au travail, sans être affectés par les restrictions d’horaires. Pour le moment et bien que l’information soit devenue publique, elle devrait toutefois être confirmée aujourd’hui par la RATP et Île-de-France Mobilités. Afin de mieux s’adapter à la situation sanitaire, ainsi qu’au restrictions en lien avec le confinement, voici précisément ce qu’il devrait se passer à partir de demain.

Toutes les lignes de métro devrait subir une réduction de 50% en heures creuses, mis à part pour la ligne numéro 13 qui reste tout de même très fréquentée. Concernant les lignes 1 et 14, une légère réduction peut être remarquée, toutefois les heures devraient conservées un semblant de normalité. Outre ces trois lignes citées précédemment, les autres lignes de métro vont donc subir une réduction de l’offre en heures creuses, ainsi que le week-end (réduction de 75%) et pendant les vacances scolaires également.

Et pour les lignes de bus ?

La RATP a également prévu quelques réductions concernant le réseau de bus, concernant les heures creuses uniquement. Il est important de rajouter que cette réduction générale ne devrait concerner que quelques lignes. Pour celles et ceux qui ont l’application mobile de la RATP, les adaptations en termes d’horaires seront communiquées directement. Cette réduction d’horaires ne concernera pas le tramway par contre. En effet, celui-ci continuera de circuler normalement et c’est le même cas pour les lignes de RER.

En principe les lignes A, B, C et E ne devraient subir aucune modification que ce soit en heure de pointe, ni pendant les périodes creuses. Concernant le RER D, celui-ci devrait en revanche subir une réduction, à partir de 9 heures et ce, jusque 16 heures. Pour les usagers qui utilisent cette ligne tous les jours, une légère réduction a déjà été remarquée depuis ce lundi 16 novembre 2020. La SNCF annonce aussi que certains trains seront également supprimés, notamment sur la ligne J et la L. Les réductions touchent donc principalement le Transilien, toujours en heures creuses.

En revanche il est bien précisé que même si certains transports sont réduits, un usager n’attendra jamais plus de 30 minutes, afin d’emprunter un transport. En attendant d’avoir la confirmation en ce jour, vous avez la possibilité de retrouver le contenu de l’article du Parisien, depuis ce lien. Enfin, sachez qu’il est également possible de vous informer directement auprès de l’application mobile de la RATP ou bien celle de la SNCF, afin de visualiser les horaires du moment, selon les lignes empruntées.