Les plages ouvriront sur décret ?

Information concernant l’ouverture des plages

Selon les informations provenant du média CNews, l’État annonce que les plages de nos côtes françaises pourront certainement ouvrir de nouveau d’ici le mois de juin (selon les dernières informations du premier Ministre Français). Pour autant, afin de prendre toutes les mesures les plus rigoureuses possibles, l’ouverture se fera par décret ce qui permettra de mieux contrôler le dispositif d’ouverture en évitant un effet de massification.

Les plages actuellement toujours fermées

Il est vrai que depuis peu, le gouvernement Français procède au déconfinement progressif par zone, en fonctions des régions. De récentes informations sont survenues concernant les plages et il se peut que celles-ci puissent réouvrir d’ici cet été. En revanche il faudra prendre en compte le fait que le retour à la normale ne pourra pas se faire sans mesures appropriées. C’est la raison pour laquelle, l’État pourra permettre la réouverture prochaine, sans pour autant le confirmer car cela dépendra des chiffres de progression du virus.

Ce que l’on sait déjà c’est que l’ouverture de certaines plages se fera par décret préfectoral, autorisant l’accès aux plages, aux centres nautiques et également aux lacs. Pour autoriser ce type d’ouverture, des mesures seront mises en place évitant dans l’intérêt de tous un effet de masse. C’est pourquoi, selon les communes et les régions, les maires devront dans un premier temps présenter un « plan d’aménagement » spécifique permettant l’ouverture de ces lieux.

La décision sera prise par les maires

En fonction des communes, des chiffres et des moyens dont dispose chaque élu, l’ouverture de certains lieux publics est envisageable, bien que la responsabilité repose entièrement sur celle des maires. C’est pourquoi, il serait possible de mettre en place des mesures de distanciation, de limiter le nombre de personnes voire même de mettre en place des tickets qu’il faudra aller chercher en mairie pour contrôler le nombre de personnes sur les plages.

Cette nouvelle annoncée par le Premier Ministre Français lors de sa dernière allocution concernant le prochain déconfinement qui se déroulera le 11 mai pose déjà problème. En effet, les maires qui auront cette « lourde » responsabilité sur les épaules craignent de ne pas pouvoir mettre en place suffisamment de mesures, permettant de contrôler au mieux la quantité de citoyens. « Un véritable casse-tête » selon certains maires qui tentent de s'adapter au mieux.

Le gouvernement mise sur la prudence

Il est vrai que l’État ne cache pas sa volonté de rester vigilant en fermant les plages de façon indéterminée mais à l’approche de l’été, il est compliqué de trouver la solution idéale. C’est pourquoi, cela dépendra avant tout des zones littorales et de la situation sanitaire au sein de ces localités. Dans le cas où les plages ouvriraient de nouveau, ce sont principalement les habitants aux alentours qui pourront en profiter mais la peur est de voir venir des touristes et de ne pas pouvoir contrôler la situation.

Concernant les plages les plus vastes, le problème pourrait être géré plus difficilement bien que les mesures de distanciation soient plus faciles à effectuer. Ce sont pour le moment les communes plus petites qui s’inquiètent de savoir comment pourront se dérouler les réouvertures, mais le système de tickets à retirer en mairie semble être la solution la plus adaptée en plus des mesures de distanciation.

Pour le moment rien n’est certain ni confirmé mais l’idée de mettre en place au sein de chaque mairie côtière un système de ticket (ce que pense faire l’Espagne par exemple) permettrait aux habitants d’en faire la demande, permettant de mieux contrôler le nombre de personnes sur les plages. Une fois sur place, les gens devront présenter ce fameux ticket à des « vigiles » autorisant l’accès. Cela semble faisable mais pour une mise en place efficace, il faudra un nombre suffisant de « vigiles des plages » permettant d’éviter tout débordement.

Pour le moment on n’en sait pas plus, mais pour retrouver des informations sur le sujet, rendez-vous sur le site de CNews.