Quand les grandes entreprises entrent en politique

Brian Chesky, cofondateur de la plateforme de location de logement à courte durée AirBnB, a annoncé samedi sur son compte tweeter qu’il souhaitait offrir un logement gratuit aux réfugiés ou à toutes personnes non-autorisés à rester aux Etats-Unis. Cette mesure s’inscrit dans une volonté de lutter contre la politique migratoire restrictive mise en place par l'actuel président des Etats-Unis. Cette mesure bien que substantielle traduit une volonté de la part du géant de la location de se positionner contre l’Administration en vigueur à Washington.

Le cofondateur d’AirBnB ajoute sur son compte tweeter « les portes ouvertes rassemblent les Etats-Unis. Fermer ces portes divisera encore plus les Etats-Unis ». Brian Chesky souhaite en effet envoyer un message de solidarité, pour cela il a directement mis en place sur sa plateforme de location un module permettant aux internautes de proposer gratuitement leur logement.

AirBnB n’est pas le seul à se soucier des répercussions des lois misent en place par l’administration Trump. En effet suite à son annonce sur tweeter, Starbucks, la chaîne mondiale de salons de café a suivi l’exemple dimanche dernier. Le PDG de l’entreprise basée à Seattle, Howard Schultz, a fait transmettre à ses employés un courrier dans lequel Starbucks dévoile un plan d’embauche de quelque 10.000 réfugiés autour du globe dans les cinq prochaines années.

Starbucks et AirBnB ne sont pas les seuls à réagir, puisque le géant GOOGLE a lui aussi annoncé sa contre-attaque. Son PDG, Sundar Pichai, a annoncé la mise en place d’un fond de 4 millions de dollars pour financer 4 associations engagées dans la protection des droits des personnes réfugiées : l’American Civil Liberties Union, l’Immigrand Legal Ressource Center, l’International Rescue Committee et le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Ce sont ajoutés à ce mouvement d’autre entreprise telle que Lyft (service de réservation de voiture sans chauffeurs) concurrent direct d’Uber, a hauteur d’1 million de dollars.

La mobilisation de géant du marché mondial contre l’administration Trump est une première aux Etats-Unis et démontre un engagement de la part des grands leaders économique contre la politique migratoire de leurs pays.

Alors, coup de pub ou réel désir d’aider, seul le temps le dira…

 

L'entreprise AirBnB vous intéresse, rendez-vous sur https://telephone.fr/airbnb/ pour contacter l'entreprise.