Alstom lance son premier bus électrique : Aptis

Cela fait quelques mois déjà que le marché des bus électriques est en plein essor. Après la voiture électrique, la voiture qui se gare toute seule, le bus est le nouveau moyen de transport à améliorer. Cet état de fait n’est pas passé inaperçu parmi les grandes entreprises de construction, déjà plusieurs prototypes ont été présentés pour tenter de répondre aux besoins des collectivités en matière de transport en commun. Pour la ville, un moyen de transport vert est un plus, à la fois économique, écologique et touristique.
Parmi les nouveautés en énergies vertes ce trouve l’Aptis, présenté par Alstom et NTL le 9 mars en Alsace.

Ce tout nouveau bus, est à mi-chemin entre les bus, déjà présent sur le réseau, et le tramway. En effet, ce véhicule reste d’une taille traditionnelle : 12 mètres de long, reste sur route avec quarte roues, mais sa conception se rapproche plus du tramway avec une structure autoportée, et relié au réseau électrique.

Cet autobus, conçu pour les centres villes est pensé comme tel, quatre roues motrices et orientables, alors qu’un bus traditionnel n’en comporte que deux. Cet avantage lui permet de circuler sans difficulté dans un environnement urbain dense., il occupe en effet 25% de surface en moins au moment de tourné ou d’effectuer des demi-tours, et facilite son stationnement lors des arrêts.
Alstom et NTL ne donne pas d’information quant à son autonomie ou ses performances, la seule information technique est sa charge qui s’effectuera de nuit au dépôt ou via un dispositif de charge ultra-rapide installé au terminus des lignes.

Ce nouveau bijou de technologie a plus aux collectivités, qui dès la semaine prochaine compte l’expérimenter sur deux lignes ouvertes de la RATP, puis par Keolis, les transports en région parisienne. Mais ce ne sont pas les seules car d’autres villes, comme Strasbourg, se sont montré très intéressées par la solution d’Alstom. 2019, sera une année clés pour l’Aptis qui sera commercialisé à travers une offre globale pour toutes les collectivités.