Réouverture des écoles : le sujet divise

Que penser de la réouverture des écoles en France ?

Dernièrement il se passe beaucoup de choses et en ce moment ce qui inquiète c'est la réouverture prochaine des écoles. Entre questions sans réponses et doutes sur la reprise éventuelle de la propagation du covid-19, beaucoup voient d'un mauvais oeil un retour à la scolarité. Tentons d'apporter des réponses plus claires via l'article récemment paru sur L'Express.fr.

Présentation du plan de déconfinement

C'est ce que baucoup attendent, demain dans la journée le fameux plan de déconfinement sera rendu public, afin de répondre à de nombreuses questions. Cela concerne tout un ensemble de mesures à prendre en compte, afin de pouvoir mettre en place un déconfinement, tout en contrôlant la progression et les étapes auprès des Français. Pour autant, beaucoup de parents attendent d'en savoir un peu plus sur le retour aux écoles. Rappelons que le plan de déconfinement sera ainsi présenté officiellement demain, soit le mardi 28 avril 2020 aux alentours de 15 heures à l'Assemblée Nationale.

De ce que l'on sait, bien que les écoles vont ouvrir de nouveau, tout rassemblement sera évité entre les élèves. Cette mesure devra donc expliquer aux encadrants scolaires comment gérer les élèves et ils recevront des consignes « strictes » pour permettre les déplacements et les récréations, sans que les individus ne se croisent. Pour cela, le Conseil Scientifique suggère d'échelonner les heures de commencement des cours. En effet, les élèves arriveront au goutte à goutte, ce qui évitera que l'on se croise au maximum. Ensuite, les classes seront organisées de telle manière que les élèves auront tous un mètre entre leurs camarades et le port du masque devrait aussi être de rigueur.

L'État compte sur la vigilance des parents

Afin de permettre une réinsertion scolaire dans les meilleures conditions, l'État Français et le Conseil Scientifique, suggèrent aux parents de surveiller leurs enfants en restant vigilant sur d'éventuels symptômes. En effet, il devrait être demandé de prendre la température des enfants chaque jour, avant de les emmener sur les bancs de l'école. Cette mesure de contrôle vise à garder un oeil sur la santé, et en cas de symptômes, il sera recommandé de se rendre au sein de son médecin traitant pour confirmer le diagnostic par le test RT-PCR (dépistage covid-19).

Les gestes barrière restent essentiels et devront être appliqués au sein de l'établissement scolaire à chaque fois que cela est possible. Pour les plus petits, les encadrants scolaires pourront sensibiliser les enfants via des vidéos, des expériences ludiques (l'expérience du poivre dans l'eau avec un peu de savon) et autres explications adaptées. L'objectif est de garantir un semblant de normalité dans un contexte de crise sanitaire et c'est pourquoi le gouvernement se veut rassurant.

Des informations concernant la future réouverture des écoles en France.

Pour autant, les parents ne sont pas vraiment de cet avis, ce qui est d'ailleurs partagé par le même Conseil Scientifique qui avait préconisé un retour aux écoles à partir de septembre 2020 pas avant. Pourquoi faire revenir les enfants à l'école en mai, sachant qu'il ne reste qu'un mois de cours ? Cette décision ne semble pas logique et la peur se fait sentir, donc comment expliquer ces mesures ?

Les enfants sont les moins touchés par le covid-19

Plusieurs raisons font que le gouvernement Français décide de permettre la réouvertures des écoles. Dans un premier temps, les enfants sont effectivement les moins touchés. On ne peut pas encore l'expliquer scientifiquement avec exactitude, mais les enfants représentent un pourcentage très faible. De plus, à l'heure où beaucoup s'inquiétaient pour les résultats scolaires, la reprise des cours permettrait de normaliser les résultats annuels, tout en privilégiant la sécurité.

Bonne ou mauvaise idée ?

La question reste entière car bien que les enfants ne soient pas vraiment touchés par le coronavirus, il est vrai que l'on n'a pas assez de recul pour savoir si le fait d'exposer les enfants, ne pourrait pas représenter un danger pour les parents ou l'entourage familial en général ? Espérons que d'ici demain, suite à la présentation du plan de déconfinement par Édouard Philippe, nous en saurons davantage.

Retrouvez l'intégralité de l'article de l'Express juste ici et réagissez vous aussi en commentaire sur la décision récente prise par le gouvernement Français.