Résumé du plan de déconfinement présenté publiquement

Déconfinement : ce qui a été dit à l'Assemblée Nationale

Hier dans la journée, Édouard Philippe était l'objet de tous les regards et c'est bien normal, puisque le plan de déconfinement est enfin dévoilé. Entre ce qui a été dit et ce qu'a pu résumer Linternaute, voyons ensemble ce qu'il faut retenir de cette allocution. De nombreuses réponses sont apportées, mais d'autres sujets restent à préciser sur le déroulement du déconfinement.

L'État mise sur la prudence

Pour commencer, le gouvernement a été clair sur un point, la date du déconfinement qui est prévue pour le 11 mai 2020 n'est pas certaine à 100%. En effet, dès le 7 mai prochain un premier point sera établi pour conserver la date officielle ou pour la repousser, en fonction des chiffres de santé qui mettront en lumière la situation. Ce qui veut dire que le déconfinement pourrait éventuellement être retardé et que d'ici les prochains jours l'État devrait confirmer ou non la date permettant de nouveau les sorties.

Concernant les sorties justement, elles seront possibles sans attestation ni aucun justificatif, mais les regroupements entre individus sont limités à 10 personnes (maximum). Les lieux publics comme les plages resteront fermées jusque début juin, le 2 plus précisément et concernant les jardins publics ainsi que les parcs, les réouvertures se feront selon les localités. En effet, ce qui est important de mémoriser est que l'État souhaite agir de façon locale, afin de permettre aux régions les moins touchées de réouvrir certains lieux, tandis que les régions les plus touchées conserveront une sécurité maximale (confinement ou fermeture).

C'est ce qui se traduit par les localités « vertes » et les « rouges »

Autre point important concernant toutes les représentations culturelles comme les concerts, les festivals, les festivités en tous genres elles seront reportées au mois de septembre pour les rassemblements de plus de 5000 individus. Pour les autres festivités, selon les localités et selon les chiffres, certaines peuvent être maintenues et d'autres annulées. Concernant le domaine sportif (football, tennis, cyclisme...) les saisons sont terminées pour cette année.

Les déplacements quant à eux doivent être limités au maximum, bien que tous les commerces (à part les restaurants et les bars) pourront ouvrir de nouveau. Les Français doivent continuer de miser sur la vigilance et sont invités à effectuer leurs sorties lorsque cela est nécessaire. De toute façon les distances entre les gens seront obligatoires, comme les gestes barrière permettant de freiner au maximum la progression du covid-19 toujours présent.

Pendant le déconfinement et toujours selon les chiffres, le gouvernement se réunira régulièrement afin de permettre ou non, la réouverture des lieux culturels comme les bibliothèques, les musées ou encore les salles de cinéma pour le 11 mai prochain. Concernant les lieux de culte, ils resteront fermés jusqu'au 2 juin 2020. Le but est donc de permettre la réouverture progressive, afin de ne pas prendre de risques et de se fier aux chiffres qui tombent chaque jour, véritable indicateur de la progression du coronavirus.

Concernant le système éducatif

Un retour sur les bancs de l'école pourra se faire mais de façon progressive et cela commencera bien le 11 mai 2020. Ce qui veut dire que ce sont les crèches, les écoles maternelles, les écoles primaires et les collèges qui vont ouvrir leurs portes. Mais cette reprise des cours en établissement repose sur le volontariat, ce qui veut dire que si des parents ou si certains élèves préférent rester à la maison ils pourront le faire. Concernant les lycées, un retour serait possible à partir du mois de juin mais cela reste à confirmer de la part du gouvernement qui souhaite prendre toutes les mesures de sécurité en considération.

Pour plus de précision sur les crèches, les plus petits n'auront pas besoin de porter un masque (moins de 3 ans), 10 enfants seront acceptés au maximum par établissement et les professeurs quant à eux devront obligatoirement porter un masque. Concernant les écoles maternelles et primaires, le port du masque est vivement recommandé pour les élèves, mais sera obligatoire en niveau collège. Bien entendu les distances de sécurité seront maintenues en complément des gestes barrière. Concernant les masques, l'État annonce également la venue de plus de 100 millions de masques chirurgicaux et de plus de 20 millions de masques lavables, ce qui devrait permettre à tous les Français de se protéger.

Concernant les vacances scolaires, celles-ci sont maintenues à la date du 4 juillet 2020 et il est fort possible que le gouvernement mette en place des classes de soutien pendant l'été, afin d'assurer aux élèves en difficulté une remise à niveau. Plus de précisions seront apportées sur le sujet dans les prochaine semaines, ce qui permet d'évaluer la situation et de mettre en place des dispositifs auprès des régions et des départements.

Conclusion : suite à la présentation du plan de déconfinement en plusieurs points, le covid19 est toujours présent et le danger qu'il représente aussi. Pour autant, la phase de déconfinement sera progressive, selon les régions et les départements les moins touchés qui pourront passer au déconfinement, pour les autres, le confinement sera toujours de rigueur. Le port du masque sera également recommandé dans tous les commerces et pour tous les usagers qui le souhaitent.

Pour retrouver plus de renseignements sur le sujet, retrouvez l'article de Linternaute juste ici ou alors rendez-vous sur Youtube pour visionner le discours tenu par Édouard Philippe au sein de l'Assemblée Nationale.