Les principaux conseils pour prendre les transports en commun

Le déconfinement et la reprise des transports publics

La période de déconfinement vient de débuter et cela signifie entre autres la reprise du boulot, une transition vers de nouvelles habitudes à reprendre après plus d’un mois à la maison. Pour vous accompagner au mieux et aussi pour rassurer les plus inquiets, voici un article qui traite des principaux conseils à appliquer si jamais vous devez emprunter les transports publics.

En effet, le déconfinement symbolise un retour à la normale mais pas si normal que ça finalement. Le coronavirus est toujours présent, donc toutes les mesures sont à prendre en compte et cela implique une attention toute particulière pour éviter la foule et un risque de transmission qui reste élevé. C’est pourquoi nous allons vous transmettre les mesures principales, pour vous rassurer et aussi pour vous informer au mieux. Pour ce faire, nous nous basons sur les conseils provenant de nombreux médias, dont le magazine spécialisé Santé Magazine.

La distance avec les autres usagers

Le premier conseil et pas des moindres reste le fait de conserver ses distances. Si vous devez prendre le bus, le métro ou tout autre moyen de transport public pour vous rendre au travail par exemple, favoriser une distance minimale d’un mètre (dans les lieux les plus réduits) est à effectuer. Dans le cas où vous auriez la possibilité d’avoir plus d’espace dans le bus par exemple, mettre une distance de sécurité de deux mètres est encore plus sécurisé.

Pour donner un exemple concret, si vous êtes dans le bus ou dans le métro, conservez vos distances en allant si possible vous asseoir en laissant des sièges vides entre vous et une autre personne. Si cela n’est pas possible, dans ce cas faites au mieux pour conserver une distance avec toute personne, d’autant que les compagnies de transport comme la RATP mettent en place ces mêmes mesures de distanciation.

En effet en Ile-de-France la reprise du travail sera assez globale, c’est pourquoi la RATP annonce une reprise de ses lignes à hauteur de 70% concernant tous les transports. Concernant les lignes de métro elles sont toutes effectives et présentes à 100% et le conseil principal est de laisser au minimum un siège sur deux de libre. D’ailleurs de nombreux panneaux sont présents un peu partout afin de rappeler à tous els usagers de conserver leurs distances.

Le port du masque devient obligatoire

Concernant les transports publics, le port du masque de protection facial est devenu obligatoire et tous les médias en parlent depuis plusieurs jours déjà. Qu’il soit lavable, grand public, chirurgical ou de type FFP (1.2 et 3) ils sont la base d’une prévention efficace. Les usagers qui n’auraient pas de masque, ne pourront en principe pas intégrer un transport public et se confrontent à une amende. En plus de cette mesure, les travailleurs devront justifier d’une attestation de leur employeur concernant la circulation en heure de pointe. Il est d’ailleurs recommandé dans la mesure du possible, d’éviter d’emprunter au maximum les transports publics pendant les horaires qui regroupent le plus de gens.

Bien évidemment les gestes barrière sont à appliquer de façon minutieuse et le masque facial doit être appliqué correctement pour une meilleure protection. Cela signifie que la bouche et le nez doivent être protégés par le masque et pour celles et ceux qui possèdent le masque à usage unique, vous avez sur la bordure de celui-ci une tige en fer (plus résistante que l’autre bord). C’est le côté avec la tige en fer qu’il faut appliquer sur le nez et non pas sur le menton. Enfin, vous pouvez pincer légèrement cette tige pour que la forme du masque épouse parfaitement la forme de votre nez.

Organisez-vous pour plus de sécurité

Pour celles et ceux qui reprendront le travail, en plus de vos affaires professionnelles, munissez-vous de mouchoirs en papier, de gel hydroalcoolique, de gants (optionnels) et de votre masque facial. Ensuite, vous ne souhaitez pas emprunter les transports en commun comme le bus, le tramway ou le métro ? Vous pouvez miser sur le transport à vélo ou par trottinette si cela est possible. Dans le cas où vos conditions professionnelles le permettent, voyez avec votre employeur si les horaires peuvent être légèrement modifiés, afin d’éviter de tomber en heure de pointe.

Favorisez les paiements sans contact concernant les paiements par carte bancaire ou alors pour recharger vos titres de transports. Sachez également que si le simple fait de reprendre les transports publics ne vous enchante pas, les compagnies doivent procéder chaque jour à un nettoyage complet suivant un protocole de désinfection de toutes les zones (sièges, sols, barres…). C’est pourquoi, en suivant les conseils précédents et en ne cédant pas à la panique le retour au travail devrait se faire dans les meilleures conditions possibles pour vous préserver et pour préserver la santé des autres.

N’hésitez pas à commenter cet article et si vous souhaitez accéder à l’article provenant de Santé Magazine, vous allez pouvoir faire un petit clic juste ici.