Augmentation des coûts des billets d´avion chez Air France

Depuis fin 2021, due à la légère reprise économique après la période de pandémie, les prix du kérosène n´ont cessé d´augmenter. Mais le début de la guerre en Ukraine initiée par Vladimir Poutine le 24 février dernier marque un avant et un après des tarifs du carburant. En effet, les prix ont littéralement flambé.

Par conséquence, les compagnies aériennes n´ont pas beaucoup d´options en main si ce n´est de jouer sur le prix des billets à la vente. Thomas Juin, président de l´UAF (Union des Aéroports Français) souligne que dans le coût total d´exploitation d´une ligne aérienne, le carburant représente un quart des frais au total, ce qui pèse donc lourd dans l´addition finale.

Cette hausse des prix va donc se ressentir sous peu et de façon directe pour le consommateur qui va devoir payer plus cher pour faire le même trajet, ce qui se traduira probablement par l´impossibilité de voyager ou par la limitation des déplacements.

Un des portes- paroles de Air France KLM indiquait que depuis le 17 mars 2022, les prix des billets long-courriers chez Air France avait déjà subi une hausse. Le montant varie selon l´offre de voyage et également la destination.

Il semblerait que d´autres compagnies aériennes vont elles aussi aligner les tarifs de leurs billets. Marc Rocher, directeur général d´Air Caraibes, expliquait que cette augmentation se traduirait par une montée des prix d´environ entre 15 % et 20 % sur le prix à la vente. À titre indicatif, un vol au départ de Paris et à destination de la Havane subirait un surcoût de 40 euros en moyenne.

 

KLM plus chêrs les voyages

Achats anticipés de carburant

Les compagnies aériennes ont la possibilité d´effectuer leurs provisions de kérosène en avance. Cette pratique a un avantage considérable puisqu´elle permet l´approvisionnement à un tarif fixe et unique. Elles se prémunissent ainsi des risques de fluctuation des prix du kérosène. En d´autres mots, sur le court terme, les compagnies aériennes ont encore un peu de réserve.

Le porte-parole d´Air France précise que pour le premier et le deuxième trimestre 2022, les besoins en kérosène sont pratiquement couverts (à 72% et 63% respectivement). L´augmentation se faisant de façon progressive sur l´année, les besoins à couvrir pour le reste de l´année 2022 représente au total 28%. Cette politique de couverture permet donc aux compagnies aériennes de ne pas devoir dépenser d´importantes sommes d´argent. Début mars 2022, le baril de brent a atteint quasiment les 140 dollars et même si le coût du pétrole a légèrement baissé depuis, il a augmenté de nouveau en ce début de semaine.

Le gouvernement n´a pas prévu pour autant d´aider les compagnies aériennes à ce sujet. En effet, le plan de résilience annoncé par l´Élysée ne contemple pas cette option. Ce plan a été lancé afin d´apporter un soutien direct aux entreprises, lourdement touchées par les répercussions de la guerre en Ukraine et la hausse considérable des prix de l´énergie. Bruno Lemaire, ministre de l´Economie, soulignait ainsi : « Toutes les compagnies mondiales sont concernées par les prix du kérosène. »

Laisser un commentaire

Voter